24 rue Sala, 69002 Lyon meme.santilli@gmail.com

Hommage à Mémé

Honorine (Mémé) Santilli est née le 1er octobre 1919 à Secinaro, un petit village dans la montagne des Abruzzes, en Italie.

A 20 ans elle épouse Concezio, dessinateur chez Alfa Roméo et la petite famille émigre en France en 1947. Concezio est ingénieur chez Berliet, mais meurt en 1961 laissant Honorine avec 5 enfants.

Elle commence alors son activité d’assistante maternelle et s’installe 4 rue Sala en 1971. Le père Guy Dubreuil (‘le poète-coursier’) lui dédie un long poème qui commence ainsi : « entre Rhône et Saône, rue Sala, vit la Mamma de la Casa qui a 14 enfants sur les bras… » . Sa porte est ouverte à toutes les détresses en permanence.

Elle fonde plusieurs associations destinées à aider les autres, et en particulier les enfants qu’elle accueille :

-la CASA (Centre d’Accueil pour Sans Amour) offre  hébergement et service de suite ;

-le VRAC (Vie, Rencontre, Animation, Culture)  s’occupe des enfants des rues  ;

-l’Abri Collectif : lieu de vie pour adultes handicapés et distribution  d’aide alimentaire (sous la houlette de la Banque Alimentaire du Rhône) ;

En 2007, le lieu de vie fusionne avec le Centre Adélaïde Perrin, et prend le nom de « Foyer Honorine Santilli ».

L’activité d’aide alimentaire  devient l’Association Mémé Santilli.
Elle est nommée Chevalier de l’Ordre National du Mérite en 1994. En 2009, la Mairie de Lyon (2ème) lui décerne sa médaille d’honneur.

Elle nous quitte le 25 Janvier 2011 en laissant un grand vide, mais heureuse de savoir que de bonnes volontés continuent son œuvre.

Eloges prononcés en l’Abbaye Saint-Martin-d’Ainay, le 1er février 2011:

Eloge d’Isabelle
Eloge de Marinus (au nom de l’association Mémé Santilli)
Eloge de Jean
* * *
De l’Amour
Message de Thomas, Eryn, Grégory, Eric et Alexandra
Poême La mamma de la Casa de Guy Dubreuil
Discours de M. Rooijackers
à l’occasion de la remise de la Médaille de la Ville,
en la mairie de Lyon 2, le 12 octobre 2009
Souvenirs de Marc
Lettre d’ Annick et Paul Bernard

Deux Roses pour Onorina et Lorenzo
(Hommage du Consulat Général d’IItalie et de l’Association de Journalistes ClubMediaItalie)